Ustad Ghulam Mohammad Saznawaz

Ustad Ghulam Mohammad Saznawaz


.

Button

.

Sufiana Kalam
Ustad Ghulam Mohammad Saznawaz et son ensemble

Ustad Ghulam Mohammad Saznawaz : santour, voix soliste
Mushtaq Ahmad Saznawaz : saz-e-kashmiri, voix
Shabir Ahmad Saznawaz : setar, voix
Kaiser Mushtaq Saznawaz : setar, voix
Mohammad Rafiq Saznawaz : dokra, voix

Le Sufiana Kalam est la musique classique du Cachemire par excellence. Intimement lié à la tradition spirituelle du soufisme, son répertoire est constitué de suites vocales et instrumentales, centrées sur l’interprétation de poèmes mystiques, chantés en cachemiri, en persan ou en ourdou.

Cette musique est traditionnellement jouée lors de longues séances nocturnes appelées mehfil, au cours desquelles un maître spirituel (pîr, shaykh) et ses disciples se réunissent pour méditer sur le sens des vers, tout en se laissant pénétrer par la beauté envoûtante des voix et des timbres instrumentaux.

Le Sufiana Kalam représente une sorte de pont entre les musiques de l’Iran et de l’Inde du Nord. Il est basé sur un corpus de 47 modes mélodiques (maqâm) et d’une quinzaine de cycles rythmiques (tâla) différents. Maqâm est également le nom donné aux différentes suites traditionnelles, constituées chacune de plusieurs séquences vocales et instrumentales aux rythmes différents, mais composées dans un mode commun. Les paroles du chant sont entonnées par un soliste, puis reprises à l’unisson par l’ensemble des musiciens.

Les instruments du Sufiana Kalam sont invariablement les suivants :
– le santour, généralement joué par le chef du groupe, une cithare sur caisse trapézoïdale tendue d’une centaine de cordes et frappées à l’aide de deux fines baguettes appelées qalam ;
– le saz-e-kashmiri, aujourd’hui très rarement joué, une vièle à pique, à trois cordes de jeu en boyau, semblable au kamanche persan, mais plus grand et pourvu de cordes sympathiques comme un sarangi indien ;
– le setar, luth à long manche tendu de 7 à 9 cordes, d’un type intermédiaire entre le setar persan et le sitar indien ;
– le dokra, qui est le nom que les Cachemiriens donnent aux tabla, la paire de timbales qu’on rencontre dans la plupart des régions d’Inde du Nord.

De l’avis général, Ustad Ghulam Mohammad Saznawaz est aujourd’hui le dernier grand maître du Sufiana Kalam. Son ensemble est en tout cas le seul à en avoir préservé la tradition dans sa forme originale, et son répertoire est considérable. Il est en outre affilié à l’ordre soufi des Chishti, très réputé dans le souscontinent indien pour l’usage qui y est fait de la musique et de la poésie chantée.

Fils du Ustad Mohammad Ramzan Joo et descendant d’une lignée de cinq génération de musiciens, Ghulam Saznawaz a transmis l’art du Sufiana Kalam à ses fils Mushtaq, Shabir et Mohammad Rafiq ainsi qu’à son petit-fils Kaiser, qui ont tous appris à jouer de tous les instruments ; ce sont eux qui l’entourent dans ce petit ensemble familial, qui est aujourd’hui unique en son genre. Fréquemment invité à jouer lors des mehfil, il répugne aux compromis, et se produit par exemple rarement sur les chaînes locales de radio et de télévision.

Ustad Ghulam Mohammad Saznawaz and ensemble

Advertisements

About RAM Chandrakausika राम च 51

Ram51 is a researcher in the various fields of Musicology, Philosophy and History as well as old languages. One of his first topics is the wide scope of Indo-arabic cultures as represented in various art-forms religion and history. Below a list of selected Research topics which sum up partitionally the task of anthropological Frameworks in totaliter : Sanskrit Hinduism and Mythology Hindustani Music, The Muqhal Empire Gharanas from North India Kashmir Sufiyana The Kashmir Santoor Traditional Folk Music from USA Philosophy in Orient and Okzident Genealogy of musical instruments Ethnomusicology, Arabic Maqams, No Theatre fromJapan, North american poetry, Cultural heritage of mankind and Islamic architecture... View all posts by RAM Chandrakausika राम च 51

You must be logged in to post a comment.

%d bloggers like this: